Les deux loups
Mars 2007
Ce bon vieux Socrate, toujours in !
Janvier 2007
Oh mon Dieu... ne faites pas comme nous !
Octobre 2006
Ferait-il trop beau, par hasard ?
Août 2006
Je ne peux pas
Juillet 2006
Touchez pas à ma paroisse !
Juin 2006
Croyant, pratiquant, mais pas fou !
Mai 2006
« Pas possible, tu me mens ! »
Avril 2006
Avance au large !
Mars 2006
Dans le même bateau
Février 2006
Clavardez avec nous !


f é v r i e r   2 0 0 6
Dans le même bateau

L’expérience d’une dame racontée par Sue Monk Kidd est remplie de sagesse et fait réfléchir. Elle était à l’aéroport d’Atlanta et devait y prendre l’avion qui la ramènerait chez-elle. Une tempête de neige retarde son départ. Impatience, frustration et déception s’emparent d’elle. Elle rageait à l’intérieur quand un vieil homme vient s’asseoir tout près d’elle. La femme remarque que le monsieur pleurait. De toute évidence, cet homme vivait quelque chose de pénible et de douloureux.

La dame n’a aucun goût de se mêler à cela…elle en a déjà suffisamment avec ses propres déboires. Le cœur n’y est vraiment pas !

Quelques jours plus tard, la femme a encore en tête la scène du vieil homme qui pleurait. Elle a même rêvé à lui : il était assis avec elle dans la même chaloupe. Le vieil homme pleurait et ses larmes remplissaient la barque, au point que celle-ci menaçait de couler. La femme essayait de vider la barque , de mettre les mains sur ses yeux pour l’empêcher de pleurer….mais rien n’y faisait. Puis elle s’est mise à regarder le monsieur; quand elle le regardait, les larmes arrêtaient de couler. Quand elle regardait ailleurs, les larmes reprenaient.

Ce rêve lui fit comprendre deux choses importantes. D’abord, nous sommes tous dans le même bateau. Nous flottons et voguons ensemble ou nous coulons ensemble . Puis elle comprit que pour aider l’autre point n’est besoin de vouloir régler « son » problème ou de le prendre carrément sur ses épaules. Un simple regard amical, un zeste t’attention suffisent souvent pour illuminer la vie de l’autre et…faire flotter la barque.

Qui d’entre nous est incapable d’un regard amical ? d’un brin d’attention ? Eh oui, nous sommes dans le même bateau; aujourd’hui c’est moi qui peut donner alors que demain j’aurai tant besoin de recevoir .

Nous sommes dans le même bateau…et un bien beau bateau. C’est beau la vie ! Notre bateau n’est pas fait pour «couler» , il est fait pour voguer . Toi, moi…ensemble et en avant pour la croisière !


Des commentaires ? Réagissez en cliquant ici.


Veuillez noter que l'opinion exprimée dans ce texte n'engage que l'auteur. La Fondation Giguère n'endosse pas nécessairement ces propos.



Accueil_A propos_Produits_Entrevues_Philosophie_Michel René_Clifford Cogger_Pensées_Prières_Textes_C@rtes virtuelles_Clavardage_Liens_Contact

2001-2006, Fondation Giguère.
Version 3.0.